RF_PRODUCT-SELECTION_ingredient_sssulfate_header_plp_website_desktop
Sans sulfate
Shampoings et soins sans sulfate

Shampoings et soins sans sulfate

Les sulfates sont des ingrédients très présents sur les étiquettes de composition. Décapants et irritants, ils attaquent le cuir chevelu ce qui a pour effet de le fragiliser et de l’assécher. René Furterer a retiré les sulfates de ses formulations pour les remplacer par des ingrédients naturels. Découvrez les shampoings sans sulfate, plus respectueux du cuir chevelu et de la santé.

8 résultats

En savoir plus sur les produits sans sulfate
En savoir plus sur les produits sans sulfate

Votre shampoing : avec ou sans sulfates ?

Questionnés, décriés, les sulfates font partie de ces ingrédients dont l’absence rassure aujourd’hui sans forcément toujours en comprendre la raison. Avec les silicones et les parabènes, ils forment le trio de tête des « sans » dont on affiche fièrement le bannissement sur les packagings. Après des décennies à les utiliser, les sulfates ont été supprimés de l’ensemble des formulations René Furterer, au profit d’alternatives plus naturelles et douces.
   

 

Les différents types de sulfates 

Comme pour les silicones, il n’y a pas un, mais des sulfates et tous n’ont pas la même nocivité. Les sulfates sont des substances synthétiques obtenues par un procédé appelé sulfatation : c’est une réaction chimique entre l’acide sulfurique (issu du souffre) et un alcool gras d’origine végétale (comme l’huile de coco).

On en distingue principalement deux : le SLS (sodium lauryl sulfate) et le SLES (sodium laureth sulfate). C’est le premier qui est à l’origine de la mauvaise réputation de toute la famille. Irritant et décapant, le SLS est connu pour ses propriétés détergentes. On le retrouve bien au-delà du champ de la cosmétique, jusque dans le nettoyage industriel. Le SLES, lui, est obtenu par éthoxylation, un procédé chimique qui rend les molécules d’acides gras plus solubles dans l’eau, ce qui lui permet d’être moins irritant et moins agressif. Néanmoins, l’utilisation régulière et au long cours de shampoings contenant des sulfates peut grandement altérer la qualité du cheveu. 
 

Pourquoi les sulfates sont-ils dangereux pour les cheveux ? 

En cosmétiques, les sulfates sont des tensioactifs, cela signifie qu’ils sont l’élément majeur de la base lavante des savons, gels douche, soins et shampoings. Les industriels les ont beaucoup introduits dans leurs formulations, car les sulfates ont un fort pouvoir moussant, nettoyant et dégraissant. Ils sont également peu onéreux ce qui permet de produire des shampoings à moindre coût.  

Les sulfates sont donc les composants chimiques qui vont permettre de faire mousser le produit et entrainer cette sensation de cheveux lavés, propres et doux. Aussi, on a longtemps cultivé l’idée reçue qu’un produit moussant était gage d’efficacité. Mais l’inconvénient des sulfates, c’est que leur effet nettoyant, voire même détergent, est trop fort et lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité dans les shampoings et soins, ils entraînent une fragilisation du cuir chevelu. 

En effet, le sulfate est un ingrédient décapant, il enlève toutes les saletés mais son action puissante en devient irritante et desséchante pour le cuir chevelu, puisqu’il le débarrasse aussi de son précieux sébum. Pour lutter contre ce déséquilibre soudain, le cuir chevelu se met à produire du sébum en grande quantité on entre dans un cercle vicieux : le cheveu regraisse, alors il est relavé, ce qui le déséquilibre à nouveau. À force, les longueurs s’assèchent puisque le sébum est enlevé à chaque shampoing : des démangeaisons et des pellicules commencent à apparaître.
 

Privilégier les soins pour cheveux sans sulfates

Comme pour les silicones, il faut commencer par identifier le type de sulfate présent dans les formules courantes. Les SLS sont à éviter, ils sont tout de même de plus en plus rare du fait de leur haut pouvoir abrasif. D’autres sulfates appelés ALS ou SMS sont à proscrire. Quant aux SLES, tout est une histoire de concentration. En général, les produits qui en contiennent ont des doses très réduites et sont parfaitement formulés pour ne déclencher aucune irritation. 

Nombreux sont les bienfaits des shampoings sans sulfates. Geste beauté mais aussi santé, retirer les sulfates de sa routine de soin permet de préserver ses cheveux et sa peau. Les ingrédients naturels sont beaucoup mieux tolérés par le cuir chevelu. 
Les shampoings sans sulfates sont également préconisés pour les cheveux à tendance grasse, ils respectent le cuir chevelu qui, rééquilibré, sécrètera moins de sébum.  
 

Shampoings sans sulfates : le choix de René Furterer

Chez René Furterer, c’est un travail de fond que nous menons depuis plusieurs années : toutes nos nouvelles formules sont sans sulfates. Vous pouvez encore trouver quelques gammes avec SLES, mais leur concentration a été réduite en dessous d’un seuil qui les rend inoffensifs. L’innocuité et la bonne tolérance de ces formules ont été prouvées grâce à nos tests cliniques réalisés sous contrôle dermatologique. Dans les formules sans sulfates, ils ont été remplacés par des tensio-actifs d’origine naturelle et végétale comme le coco-glucoside, obtenu à partir d’huile de coco et de glucose de manioc. Leur mousse est plus légère, mais ils sont  efficaces ! Et surtout, ils respectent mieux votre cuir chevelu. Après quelques semaines d’utilisation de shampoing sans sulfate, le cuir chevelu est apaisé et rééquilibré. Les cheveux ont une meilleure texture, regraissent moins vite et sont globalement en meilleur santé.
 


 

Retour en haut