rf_mag_ri_okara_principal_visual_1-1

Le bon ingrédient

L’Okara

L’Okara : Au secours des cheveux colorés abîmés

Mieux qu’un pompier ou un super-héros, l’Okara est l’ingrédient mystère qui répare vos cheveux après une coloration, les aide à se refaire une santé et prolonge la vibrance de votre couleur. Mais qui est-il ? D’où vient-il ? Et pourquoi est-il aussi indispensable ? On vous dit tout.

D’où vient l’Okara ?Abracada-soja !

Et oui, l’Okara est l’un des innombrables co-produits du soja, cette plante millénaire dont on ne finit plus de découvrir les usages. Avec plus 20% de protéines mais aussi riche en lipides et en fibres, le soja est une incontournable source nutritive. Sa consommation en alternative à la viande est aujourd’hui en plein essor.

Mais quel rapport avec le cheveu ? Les cheveux sont faits de kératine, une protéine naturelle qui prend la forme d’écailles et compose une barrière quasi-infranchissable autour de la fibre capillaire. Les protéines de kératine sont liées entre elles par des ponts d’acides aminés qui fonctionnent comme des rivets assurant la solidité de ces tuiles autour du cheveu. La coloration vient chimiquement détruire ces ponts pour soulever les écailles et faire rentrer les pigments de couleur à l’intérieur de la fibre, ce qui fragilise le cheveu et le rend terne et cassant. Le seul moyen de refermer cette barrière est de ressouder les tuiles entre elles. C’est exactement le rôle des protéines végétales contenues dans l’Okara qui, par biomimétisme, viennent remplacer les acides aminés originels pour assurer la solidité de la barrière de kératine. Au-delà du soin post-coloration, l’action des protéines de soja permet de réparer durablement la structure du cheveu, peu importe comment celui-ci a été abîmé.

Du soja à l’okara

La culture du soja est l’une des plus répandues sur la planète, mais c’est à l’un de ses co-produits  l’Okara, que René Furterer s’est intéressé. Les graines de soja broyées sont d’abord cuites dans de l’eau. À l’issue de cette cuisson, on sépare le liquide, qui devient « lait » de soja, du solide, un résidu riche en protéines et fibres. Après une extraction à l’eau sans solvants, on récupère un extrait concentré en acides aminés et petits peptides, l’Okara, prêt à être intégré dans des formulations cosmétiques.

L’Okara, au cœur des soins pour cheveux colorés René Furterer

René Furterer travaille exclusivement avec Triballat Noyal, une entreprise familiale bretonne. Issu d’une filière soja 100% française, bio et sans OGM, l’Okara que nous utilisons permet une valorisation des déchets de production du soja breton qui est ensuite transformé sur notre site de Gaillac.

On retrouve ensuite l’Okara dans la gamme qui porte son nom et qui est dédiée au soin des cheveux colorés ou au déjaunissement des cheveux blancs, mais aussi dans la gamme Absolue Kératine où, couplé à l’action des peptides de blé, il fait des merveilles dans la réparation des cheveux très abîmés par de nombreuses techniques agressives.

NOS SOINS PENSÉS POUR VOUS

PRODUIT PHARE
Masque soin protecteur couleur

Okara Color

Masque soin protecteur couleur

Protection couleur, répare les cheveux

Shampooing protecteur couleur

Okara Color

Shampooing protecteur couleur

Protection couleur, limite le dégorgement

Baume démêlant éclat

Okara Blond

Baume démêlant éclat

Démêle, sublime les reflets blonds

HC_FOOTER_1