rf_mag_hd_covid_principal_visual_1-1 – 1

Depuis le Covid, j’ai perdu beaucoup de cheveux. Que puis-je faire ?

« Depuis le Covid, j’ai perdu beaucoup de cheveux. Que puis-je faire ? », 

Elena,
39 ans

La réponse de notre experte capillaire

 

rf_mag_hd_covid_expert_visual_1_4-5

Véronique Majoros, directrice de l’institut René Furterer

«Chère Elena,

Pas de panique, vous n’êtes pas la seule. Le Covid nous a tous pris par surprise et ses conséquences, directes ou indirectes, n’ont pas fini de nous étonner. Car oui, il faut le dire d’emblée, la chute de cheveux n’est pas un symptôme du Covid, mais bien une conséquence. Le virus lui-même ne provoque pas la chute. En revanche, ce qu’il fait subir à notre corps (fatigue importante, poussée de fièvre, dérèglements hormonaux) est un facteur déclenchant de la chute de cheveux dite réactionnelle.

Rendez-vous compte : nous perdons entre 30 et 100 cheveux par jour en temps normal. C’est leur cycle de vie naturel : les anciens cheveux font place aux nouveaux. Mais le moindre petit (ou gros) désagrément suffit à venir perturber ce cycle et à accélérer la chute au point que l’on s’en rende compte : c’est ce que l’on appelle une chute réactionnelle.

D’ailleurs, pas besoin d’avoir contracté le Covid pour en faire les frais : le stress intense auquel nous avons tous été confrontés et le changement brutal dans nos modes de vie jouent eux aussi un rôle évident dans la perturbation de nos cycles biologiques naturels. Mais l’on peut être exposé à ce type de chute dans d’autres circonstances comme une grossesse, un important pic de stress dans sa vie professionnelle ou personnelle, ou une maladie et ses traitements médicamenteux. Ces chutes surviennent en général 2 à 3 mois après les faits. »

Les conseils de notre experte

rf_mag_hd_covid_tryptic_4-5 – 1 416×520

1. ALLEZ VOIR VOTRE MÉDECIN

Alors, que faire ? D’abord, allez faire un tour chez votre médecin. C’est le moment idéal pour faire un bilan sanguin et hormonal pour détecter d’éventuelles carences et, surtout, avoir l’avis d’un professionnel sur les causes et les conséquences de ce qu’il vous arrive.

Découvrir
rf_mag_hd_covid_tryptic_4-5 – 3 472×590

2. MASSEZ LE CUIR CHEVELU POUR LE REBOOSTER

Ensuite, prenez soin de vous. Face à une chute de cheveux réactionnelle, le programme est bien connu et vous pourrez la stopper en adoptant quelques gestes simples et de bonnes habitudes pour relancer la croissance de vos cheveux. Traitez le cuir chevelu d’abord, avec des formules naturelles aux huiles essentielles, et massez-le pour stimuler la microcirculation à l’origine d’une bonne croissance du cheveu.

Découvrir
rf_mag_hd_covid_tryptic_4-5 – 2 416×520

3. TRAITEZ LA CHUTE

Faites évoluer votre rituel capillaire habituel pour y intégrer des soins antichute comme les sérums. Ensuite, pensez à booster votre alimentation avec des aliments riches en nutriments et antioxydants, et éventuellement des cures de compléments alimentaires à base de vitamines et minéraux comme le fer, le zinc, les B6, B9 et B12. Enfin, faites la chasse à tout ce qui peut nuire à votre bien-être : stress excessif, manque d’exercice ou de repos… Vos cheveux poussent mieux quand vous vous sentez bien !

Découvrir
rf_mag_hd_rene-signature_allthebest-r

Nos soins pensés pour vous

Shampooing stimulant aux huiles essentielles - complément antichute

Triphasic

Shampooing stimulant aux huiles essentielles - complément antichute

Préserve le capital capillaire, Renforce les cheveux

Retour en haut