rf_cchevelu_61

Se laver les cheveux… Les bonnes pratiques

Se laver les cheveux est un geste banal qu’on pratique souvent machinalement. De l’eau, du shampoing, on frotte bien, on rince. Et c’est fait !

Ce geste aujourd’hui banalisé qui se transforme très vite en « grosse lessive » des cheveux est pourtant un geste clé pour le bien-être du cuir chevelu et des cheveux.

Il ne faut donc pas le négliger !

Pourquoi se laver les cheveux ?

C’est une pratique banale, mais il peut être intéressant d’expliquer le rôle de ce geste.

rf-cheveu-maturite

Les glandes sébacées du cuir chevelu produisent du sébum. Associé à de l’eau et de la sueur, ce sérum est le constituant essentiel du film hydrolipidique (FHL).

Son but est d’envelopper la surface du cuir chevelu pour le protéger en empêchant la pénétration de substances extérieures et en régularisant l’hydratation. Il permet aussi aux cheveux d’avoir un aspect doux et soyeux. Il est donc indispensable à la santé et à la beauté des cheveux.

Mais lorsqu’il se dépose en excès, les cheveux semblent s’alourdir tout en perdant leur brillance et leur légèreté. Comme collés les uns aux autres, ils ne respirent plus.

L’excès de sébum a également des effets délétères sur le cuir chevelu. Il favorise la prolifération de la flore saprophyte lipophile (faite de bactéries et de levures friandes de lipides). Irritante, cette flore peut agresser le cuir chevelu.

Il est donc nécessaire de régulièrement décoller le sébum du cuir chevelu et nettoyer le cheveu de ses salissures.

Comment bien se laver la tête ?

On a tous entendu nos grands-mères nous dire d’aller nous laver la tête, n’est-ce pas ? Elles ne parlaient pas des cheveux, mais bel et bien de la tête !

Avaient-elles raison encore une fois ?

Eh bien, oui !

En effet, la première erreur que nous commettons est de penser que ce sont les cheveux qui ont besoin d’être lavés. Or, ce ne sont pas les cheveux qu’on doit laver… mais le cuir chevelu !

Pourquoi laver le cuir chevelu ?

Ce qui graisse les cheveux et leur donne cet aspect sale, c’est le sébum qui se dégage du cuir chevelu. Il faut donc le nettoyer pour permettre aux cheveux de respirer.

Il est également important de décoller ce sébum du cuir chevelu, car, comme nous l’avons vu, son excès peut favoriser l’apparition d’irritations.

rf_cchevelu_62

Masser le cuir chevelu

La deuxième erreur est de penser qu’il faut laver les cheveux, comme l’expression le dit bien. Or, ce n’est pas le cheveu qu’on lave, mais le cuir chevelu !

Et hors de question de frotter. Il faut le masser.

Voilà donc la marche à suivre.

On commence idéalement par se brosser les cheveux, surtout s’ils sont longs, pour refermer leurs écailles, les débarrasser de ses salissures et éliminer de la chevelure les cheveux morts.

Ensuite, on mouille les cheveux. Puis on applique le shampoing sur le bout des doigts et on le pose directement sur le cuir chevelu.

On exerce alors des massages, et pas de frottements.

Pour les shampoings qui ont pour action de stimuler la micro-circulation, comme les shampoings aux biosphères, le geste d’auto-massage doit partir de la nuque et remonter sur la zone frontale en exerçant des mouvements concentriques.

On rince et on fait, si cela est préconisé, une deuxième application qu’on laisse poser en racines entre 2 à 5 minutes.

Ensuite, on rince la tête. La mousse formée lors du massage va alors glisser sur la fibre capillaire et c’est elle qui, à ce moment-là, nettoie le cheveu.

Le fait de masser le cuir chevelu va permettre de décoller le sébum. Mais sur les cheveux, le sébum est simplement déposé. C’est la raison pour laquelle cette base lavante suffit à faire glisser les salissures du cheveu avec l’eau.

Il faut vraiment proscrire ce geste de frottement des cheveux. Cela risque de les sensibiliser, notamment s’ils sont secs.

Ensuite, quand vient le moment de sécher les cheveux, il faut veiller à ne pas utiliser un sèche-cheveux trop chaud et à ne pas l’orienter sur le cuir chevelu.

rf_cchevelu_24

À quelle fréquence se laver les cheveux ?

Avant toute chose, il convient d’adapter son shampoing à son cuir chevelu, qui dans la majorité des cas est un cuir chevelu à tendance grasse. Le shampoing doit contenir des actifs conçus pour répondre aux besoins spécifiques du cuir chevelu.

Ensuite, pour la fréquence, on préconise de réaliser un shampoing deux à quatre fois par semaine.

Par contre, si on ressent l’envie ou le besoin de se laver les cheveux plus souvent, contrairement aux idées reçues, c’est tout à fait possible. Il faut alors alterner ses shampoings soins avec des shampoings à usage fréquent ou des shampoings secs.

Quelques idées reçues sur le lavage des cheveux

Citons justement quelques idées reçues qui reviennent souvent…

rf_cchevelu_36

« Il faut changer souvent de type de shampoing afin que le cuir chevelu ne s’habitue pas. »

Faux ! Quand un shampoing nous convient : gardons-le ! Par contre, le cuir chevelu peut avoir différents besoins en fonction de la saison et de l’environnement dans lequel on évolue.

« Il ne faut pas se laver les cheveux plus d’une ou deux fois par semaine. »

Faux ! Si le besoin ou l’envie s’en fait sentir, on peut utiliser en relais un shampoing à usage fréquent ou un shampoing sec. Contrairement au shampoing soin qui nécessite deux applications, on ne fera qu’une seule application du shampoing à usage fréquent.  

En conclusion, il est clair qu’un cheveu en bonne santé est un cheveu beau et fort.

Plus le cheveu sera entretenu, plus il sera brossé, plus il sera nourri par des soins appropriés, moins il sera agressé par le shampoing… alors, plus il sera en bonne santé.

Il sera de ce fait plus résistant face à toutes les techniques de coloration, de frisage ou de lissage qu’on peut lui imposer. Mais avec modération tout de même !

rf_engag_engagements