RF_Expert-Dossier_Hair-loss_Brown-hair-Woman_Copyright-free (3)

Perte de cheveux, stress et fatigue… sont-ils liés ?

« Stressée depuis quelques mois, je retrouve mes cheveux partout, dans la douche, sur ma brosse et mes vêtements. Mais que se passe-t-il ? »

C'est une question récurrente à laquelle coiffeurs, pharmaciens et médecins sont régulièrement confrontés.

On peut répondre rapidement à cette question. Oui, la perte de cheveux et le stress sont très étroitement liés dans le cas de l'alopécie réactionnelle, cette chute de cheveux massive et soudaine.

Comment reconnaître la chute de cheveux réactionnelle due au stress, au surmenage, à la fatigue, à des carences…?

Perdre 40 à 80 cheveux par jour ne doit pas être une source d'inquiétude. Cette perte est tout à fait normale et est liée à l'enchaînement naturel des cycles de vie des cheveux qui naissent, croissent puis meurent.

Un cheveu suit un cycle de vie bien défini : le cycle pilaire.

rf_de_chutech_8

Par contre, lorsque quelqu'un perd plus de 100 cheveux par jour, on considère qu'il souffre d’alopécie, le nom donné à une chute de cheveux anormale. 

Le constat étant fait, il faut ensuite préciser de quel type de perte de cheveux il s'agit. Il existe deux types de chutes de cheveux qui appellent des réactions différentes et personnalisées.

La chute de cheveux est-elle une conséquence d'un terrain favorable dû à l'hérédité ou est-elle causée par un phénomène extérieur qui est venu bouleverser le métabolisme ?

Si cette chute de cheveux se produit de façon soudaine et brutale, il s’agit bien souvent d’une chute de cheveux réactionnelle. Les cheveux tombent alors de manière affolante sur l'ensemble de la chevelure.

Ils se retrouvent partout !

Après s'être lavé les cheveux, dans le bac à douche. Au réveil, sur l'oreiller. Après le brossage, sur la brosse à cheveux. En fin de journée, sur les épaules de la veste. Ils semblent tomber par poignées.

rf_de_chutech_5

Le nombre de cheveux est important dans la qualification de l'alopécie. Si de plus, on constate que ce phénomène touche la totalité du crâne, on peut confirmer, de manière assez fiable, le diagnostic d'une alopécie réactionnelle. C'est la forme la plus courante de perte de cheveux.

Comme son nom l'indique, une chute de cheveux réactionnelle se produit en réaction à un stress professionnel, à un événement traumatique, à une grosse fatigue, à un changement bouleversant et soudain, à une ou plusieurs carences alimentaires…

Stress, surmenage, régime… quels événements peuvent déclencher une chute de cheveux rédactionnelle ?  

Lorsqu'elle est classée comme réactionnelle, la perte des cheveux est liée au stress dans la grande majorité des cas.

En effet, les facteurs de stress susceptibles de déclencher une chute de cheveux sont nombreux. Ils varient bien évidemment d'une personne à l'autre en fonction de sa sensibilité ou de son état général et/ou émotionnel au moment des faits.

On peut néanmoins classer ces événements déclencheurs en plusieurs catégories :

  • un stress émotionnel intense
  • une grossesse et l’allaitement
  • les changements de saison
  • la fatigue, le surmenage
  • un traumatisme, un choc physique ou psychique
  • une perte de poids, un régime, une carence ou un dérèglement alimentaire
  • une opération chirurgicale ou une maladie
  • certains traitements médicamenteux
rf_de_chutech_1.2

Ces quelques causes citées ci-dessus sont les plus courantes, mais la liste n'est pas exhaustive.

Il faut par exemple prendre soin d'écarter sur le plan métabolique un éventuel dysfonctionnement des glandes surrénales. Elles sont responsables notamment de la régulation de la glycémie, du rythme cardiaque, ainsi que de la gestion du stress. On comprend alors aisément que lorsqu’elles fonctionnent mal, elles peuvent engendrer plusieurs problèmes, dont la perte de cheveux.

Tous ces bouleversements au niveau de l’organisme sont de nature très différente. Ils ont cependant en commun l'impact qu'ils induisent au niveau cellulaire et les effets qu'ils produisent sur le cuir chevelu et les follicules pileux.

Au cours de cette chute de cheveux, appelée également effluvium télogène, les cheveux vont soudainement, et donc prématurément, entrer en phase de chute, alors qu’ils n’ont pas encore achevé leur phase de croissance.  

rf_de_chutech_26

Quand on analyse la survenue de la chute de cheveux réactionnelle et le contexte personnel qui l'entoure, on se rend compte qu'elle apparaît 2 à 3 mois après l’événement déclencheur.

Cette chute de cheveux aiguë peut être très impressionnante et devenir une grande source d'inquiétude pour la personne qui voit ses cheveux tomber ainsi en masse. Il faut cependant éviter d'entrer dans un cercle vicieux où le stress provoque la chute qui à son tour provoque du stress…

En général, la chute de cheveux diminue naturellement au bout de quelques semaines ou de quelques mois. La croissance des cheveux reprend alors. Parfois, cependant, sans traitement, elle peut persister bien plus longtemps.

Comment combattre la chute de cheveux réactionnelle liée au stress, à la fatigue, à un régime… ?

Il est important d'intervenir avec un soin complet pour freiner la chute des cheveux, relancer rapidement leur croissance et les renforcer en préservant l'équilibre du cuir chevelu.

La combinaison de ces 3 actions fondamentales permet d'augmenter visiblement la masse capillaire et de lui apporter vigueur et vitalité.

1.    Freiner la chute de cheveux

Comme nous le savons tous aujourd'hui, le stress a des effets négatifs sur l'organisme et donc bien entendu sur la peau. La première action à mettre en place consiste à préserver le cuir chevelu en minimisant ces effets délétères.

En parallèle, la micro-circulation doit être stimulée afin de maximiser l’apport en éléments nutritifs et énergétiques aux bulbes pileux. 

rf_chuteprog_vasculaire-solution

2.    Relancer la croissance du cheveux

Il faut ensuite fournir au bulbe pileux une source d'énergie importante essentielle à la pousse du cheveu. Cet actif agit comme un véritable signal énergétique précoce pour relancer rapidement la croissance des cheveux.

Une fois la croissance réenclenchée, l’association de vitamines et d’oligoéléments fortifie et nourrit le bulbe pileux qui sera ainsi revigoré et pourra fournir des cheveux plus résistants, plus forts.

rf_chuteprog_nutrition-solution

3.  Apaiser l’inflammation

Il est important également de stopper la cascade inflammatoire déclenchée par les neuromédiateurs qui libérés par les cellules en cas de stress intense.

rf_chuteprog_inflammatoire-solution

Perte de cheveux due à un choc émotionnel - Témoignage

Pour retrouver sa densité capillaire, Alexandra a testé la cure Triphasic Reactional.

Alexandra, 40 ans, a commencé à perdre ses cheveux après une succession de mauvaises nouvelles.

« J'avais commencé dans la douche à me rendre compte que j'avais beaucoup plus de cheveux dans les mains qu'auparavant.

On se dit que c'est temporaire et que ça ne va pas durer. Mais après 10-15 jours, là, on dit : il va falloir que ça s'arrête.

C'est une cure de 3 mois, une fois par semaine. La sensation est plutôt bien. Il faut se masser pendant 2 ou 3 minutes pour que ça pénètre et ensuite se brosser les cheveux comme si de rien n'était.

Au bout d'une semaine, je me suis dit : j'en perds moins. Et, au bout d'un mois et demi, j'avais la sensation que mes cheveux avaient poussé beaucoup plus vite.

La couleur tient bien. Ils sont brillants. Cela n'a été que positif ! »

Regardez son interview.

Perte de cheveu due au stress - Témoignage

Julie, préparatrice en pharmacie, a commencé à perdre ses cheveux à la suite d'une grande période de stress causée par sa dernière année d'études.

Julie, préparatrice en pharmacie, a commencé à perdre ses cheveux à la suite d'une grande période de stress causée par sa dernière année d'études.

 « C'était vraiment une chute de cheveux intense. J'avais ma perruque qui tombait ! Et en voyant la chronologie, je savais très bien que c'était dû aux examens que j'avais passés précédemment.

Il fallait trouver une solution. J'utilise donc le produit le matin, après mon shampoing. Cela demande 2 minutes à peine.

Mes cheveux sont beaucoup plus forts, beaucoup plus denses. Maintenant, ils sont magnifiques. »

Regardez son interview.

NOS SOINS ANTI-CHUTE

PRODUIT PHARE
u5wa3z31qn5sesxoi8yotouriq9phkwz4qu384y

Complexe 5

Concentré végétal stimulant aux huiles essentielles chaudes

Stimule le cuir chevelu, apporte santé et beauté, renforce les cheveux

PRODUIT PHARE
u5wa3z31qn5sjzk35igzgqm9ax8oqxwu9tmn4po

Triphasic Reactional

Traitement antichute réactionnelle

Freine la chute, relance la croissance

u5wa3z31qn5sjypxc6skmmyk7in37xj1hfd5p5a

Triphasic

Shampooing stimulant aux huiles essentielles - complément antichute

Préserve le capital capillaire, renforce les cheveux

u5wa3z31qn5sep9fwspsy6jgewkqcmm9o3j3m8y

Vitalfan Antichute réactionnelle

Complément alimentaire antichute réactionnelle

Freine la chute, relance la croissance

rf_engag_engagements