rf_engag-argan-1large

L’HUILE D’ARGAN

Une filière responsable qui contribue à l’alphabétisation des femmes marocaines

L’huile d’argan possède des vertus esthétiques extraordinaires. Elle est utilisée depuis des millénaires par les femmes berbères pour leurs soins corporels et capillaires.

À l’heure où l’argan est encore méconnu en Europe, M. Pierre Fabre est l’un des premiers à lancer des études pour mettre en évidence ses propriétés pharmacologiques. Reconnaissant pour son engagement dans la valorisation à l’export de cette plante et de cette région, l’État marocain le nomme au poste honorifique de président de la fondation de sauvegarde de l’arganier, le dernier rempart contre la désertification au Maroc.

Dès lors, René Furterer a fait de l’huile d’argan l’une de ses démarches responsables les plus emblématiques.

L’huile d’Argan, la force du désert au service des femmes berbères

Au Sud du Maroc, l’Arganier se dresse fièrement face au désert pour tenter d’endiguer son inexorable progression. En élevant sa culture et sa transformation au rang de savoir-faire unique, ce sont les femmes qui ont fait de cet arbre millénaire, à l’huile réputée pour ses nombreuses vertus, un levier de développement économique local. 

Un arbre pour lutter contre le sable et la pauvreté… c’est l’ambition des communautés locales et des autorités marocaines auxquelles se sont associés Pierre Fabre et René Furterer.

L’Arganier et son huile d’argan, patrimoine du Maroc et de l’Humanité

Connus depuis la nuit des temps, l’Arganier et l’huile de son fruit sont le ciment de la culture berbère et des tribus autochtones du Haut Atlas marocain. Cet arbre mythique ne pousse que dans les contrées semi-désertiques du pays, de Safi au Nord jusqu’aux confins steppiques du Sahara au Sud. Regroupés en plantations, ils forment l’Arganeraie, une immense forêt de 830 000 hectares classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1999. 

L’huile que l’on tire de son amande représente sa part de production la plus réputée et assure la subsistance de nombreuses communautés. Aujourd’hui Indication géographique protégée, on la célèbre depuis toujours chez les Berbères, et au-delà, pour ses vertus alimentaires et cosmétiques. 

Servie avec du miel, elle est un gage d’hospitalité offerte aux invités et entre dans la composition de nombreux plats traditionnels. Mais c’est grâce à ses formidables propriétés pour la peau et les cheveux qu’elle a franchi les frontières du Souss pour gagner nos salles de bain.

Une huile d’argan quasi miraculeuse pour la peau et les cheveux

Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères pour ses propriétés cosmétiques, cette huile de couleur miel est très riche en acides gras essentiels, les oméga-6, et en tocophérols (Vitamine E), ces antioxydants qui préviennent le dessèchement de la peau et aident à réparer la barrière cutanée. 

Protectrice, nourrissante, hydratante et régénérante, l’huile d’argan est particulièrement efficace pour réparer le film hydrolipidique des cheveux secs, cassants, fourchus ou ternes. Elle est au cœur de notre gamme Karinga, dédiée aux cheveux crépus et frisés en manque d’hydratation. Sa richesse naturelle et ses utilisations ancestrales en font un ingrédient fort en sensorialité dont nous nous sommes inspirés pour créer des rituels hydratants et ressourçants.

Notre fillière éthique huile d’argan : une histoire coopérative

À l’heure où l’argan est encore méconnu en Europe, M. Pierre Fabre est l’un des premiers à lancer des études pour mettre en évidence ses propriétés pharmacologiques. Reconnaissant pour son engagement dans la valorisation à l’export de cette plante et de cette région, l’État marocain le nomme au poste honorifique de président de la fondation de sauvegarde de l’arganier, le dernier rempart contre la désertification au Maroc.

Dans cette région isolée et pauvre du pays, reconnue « précieuse réserve de biosphère » par l’UNESCO, les femmes représentent une force vive incroyable. Or, une fois devenues mères, elles sont moins disponibles pour travailler et perdent alors leur autonomie.

C’est pour répondre à ce constat social que nous nous investissons pleinement dans le développement d’un partenariat équitable avec une union de coopératives de femmes pour soutenir leur autonomie financière, économique et sociale en leur offrant un revenu juste et régulier. 

Regroupant 1 000 femmes productrices au sein de 22 coopératives sur les 6 provinces de l’Arganeraie, l’UCFA est un partenaire de long cours avec lequel nous avons pu construire une filière d’Argan biologique et certifiée IGP à haute valeur sociétale. Son périmètre s’étend sur 160 000 hectares de collecte bio, permettant chaque année la production de près de 4 000 litres d’huile d’argan cosmétique.

Soucieux d’aider les femmes de la région à gagner leur indépendance et pour faciliter leur accès ou leur maintien dans la vie active, nous participons à un projet d’alphabétisation et nous avons financé la création de 3 crèches qui accueillent les jeunes enfants pendant le temps de travail de leurs mamans. Aujourd’hui, ce sont 77 enfants qui bénéficient d’un enseignement périscolaire et d’équipements pour leur éveil.

Ce partenariat durable contribue activement à l’épanouissement des femmes berbères en leur assurant des ressources pérennes : de quoi faire de l’Arganier un rempart contre le désert, mais aussi contre la pauvreté.

CHIFFRES CLÉS
Q13 crèchescréées
Q277 enfantsbénéficiaires
rf_site_visuel-actualité-400x400

Journée Mondiale de l’Arganier

Le Groupe Pierre Fabre et la marque René Furterer sont très impliqués depuis de nombreuses années dans le développement de cette filière de l’Argan au Maroc.

C’est la raison pour laquelle des représentants du Groupe ont été invités à prendre part à cet événement mondial initié par le Maroc, au travers de la Fondation Mohammed VI, et par l’Organisation des Nations Unies. Son objectif était de sensibiliser à la sauvegarde et au développement de l’arganier. Cet arbre endémique au Maroc joue un rôle primordial dans la préservation de la biodiversité. Mais au-delà de cette dimension environnementale, la culture de l’Argan favorise grandement l’émancipation des femmes par le travail, d’où son impact également social et économique.

À l’occasion de cette Journée, nous avons fait état des différentes actions que nous menons pour soutenir la filière :

  • organisation de sessions scientifiques ;
  • plantation de 15 ha (4 000 arganiers) ;
  • développement au stade d’étude en laboratoire d’un actif médicamenteux à base d’argan
  • actions auprès de l’UCFA (L’Union des Coopératives des Femmes pour la production et la commercialisation de l’huile d’Argan)
  • créations de crèches accueillant les enfants des femmes adhérentes aux coopératives productrices

Pour en savoir sur cette Journée Mondiale de l’Arganier (lundi 10 mai 2021), vous pouvez lire ces 2 articles :

La Fondation Mohammed VI insiste sur la sauvegarde et le développement de l’arganier

Bien plus qu’un arbre…

NOS SOINS PENSÉS POUR VOUS

L’huile d’argan, avec ses propriétés restructurantes, revitalise nos gammes KARITÉ et KARINGA.

Huile nutrition suprême

Karinga

Huile nutrition suprême

Facilite le coiffage, nourrit et assouplit

Shampooing concentré d'hydratation

Karinga

Shampooing concentré d'hydratation

Nettoie en douceur, protège et hydrate les cheveux sensibilisés

Masque hydratation suprême

Karinga

Masque hydratation suprême

Répare en profondeur, protège et hydrate les cheveux sensibilisés

Crème hydratante coiffante

Karinga

Crème hydratante coiffante

Facilite le coiffage, protège et hydrate les cheveux sensibilisés

rf_engag-argan-1large