rf_mag_rs_my_rf_product_ep_1_principal_visual_1-1

Les secrets de René

Mon produit René Furterer de A à Z

Épisode 1

De la plante à l’extrait

Bien avant d’être un concentré de bienfaits qui tient dans la paume de votre main, tout produit René Furterer est né non pas d’un chou ou d’une rose, mais d’une plante. Bien plus qu’une matière première, la plante est une inspiration, un recueil d’ingéniosités qui, à condition de les préserver, ne demandent qu’à être explorées

La botanique, première esquisse d’un produit furterer

La connaissance des plantes cache en fait plusieurs expertises complémentaires. Avant même d’en imaginer un usage ou une formulation, ce sont les botanistes qui travaillent à identifier les ressources naturelles existantes et leurs vertus potentielles ou avérées.
Pour un botaniste, la connaissance passe par la capacité à identifier les espèces. Pour cela, René Furterer et Pierre Fabre disposent de la plus grande collection privée au monde d’échantillons de plantes : plus de 15 600 et plus de 1 200  espèces conservées, dont plus de 300 menacées, au sein de deux conservatoires. Ces réserves exceptionnelles sont autant dédiées à la recherche qu’à la conservation et à la sauvegarde d’espèces en danger de disparition.

L’expertise phytochimique s’attache à décortiquer inlassablement les molécules des espèces et leurs modes d’action. Les plantes n’ayant jamais fini de livrer leurs secrets, il est essentiel de cultiver un regard neuf en permanence. Innover c’est alors faire du neuf avec du connu.

L’innovation peut aussi se faire sur l’accès à une ressource, voire la découverte d’une plante encore non répertoriée. Tout ceci se fait dans un cadre règlementaire très strict, celui du Protocole de Nagoya, qui sanctuarise la protection de la biodiversité et la préservation des ressources naturelles connues et encore à découvrir.

rf_mag_rs_my_rf_product_ep_1_verbatim_visual_1_4-5
Les plantes n’ont jamais fini de livrer leurs secrets.
rf_mag_rs_my_rf_product_ep_1_verbatim_visual_2_4-5

Agriculture et transformation : de la plante à son extrait

Quand intérêt d’une plante et besoin capillaire se rencontrent, l’histoire s’emballe. Le processus change d’échelle pour permettre la production d’un extrait à un niveau industriel dans le plus strict respect de la plante et des critères de développement durable sous lesquels René Furterer opère.

Le principe immuable de la production agricole demeure celui de la pérennité de la ressource. Pas question de mettre en danger ou d’opérer un prélèvement de nature à perturber durablement les cycles naturels des écosystèmes. Pour cela René Furterer privilégie la culture des plantes sur ses propres terres : un ensemble de 200 hectares cultivés en agriculture biologique où nous maitrisons au mieux notre empreinte environnementale. Lorsque cela n’est pas possible, nous nouons des partenariats avec des cahiers des charges aussi contraignants que ce que nous nous imposons à nous-même. 97% de nos fournisseurs sont ainsi audités très régulièrement et la traçabilité de nos approvisionnements est garantie à toutes les étapes. Nous menons en parallèle des actions de préservation et de réimplantation localement comme à Madagascar avec la distribution de plans de Moringa aux paysans de Ranopiso. Pour les productions de Karité, de Moringa, de Pfaffia et d’Argan, nous avons aussi développé des filières éthiques dans les pays d’origine de ces cultures.

Une fois la plante prélevée, il faut en extraire les molécules nécessaires à la fabrication du principe actif. Tout ceci se passe sur nos sites français. D’abord en laboratoire, où il s’agit de mettre en place les spécifications attendues de notre produit final, ainsi que ses critères d’efficacité et d’innocuité. La plante est décortiquée, ses molécules mises à nu, rien ne nous échappe.
Une fois cette étape achevée et la recette mise au point, la production passe à notre site de Gaillac pour franchir l’échelle industrielle. Les méthodes d’extraction dépendent des exigences du produit fini et de la formulation attendue, mais aujourd’hui nos procédés impliquent des solvants d’origine biologique à l’innocuité prouvée et à l’impact environnemental limité. Des analyses poussées sont menées à toutes les étapes pour assurer la stabilité de l’extrait et sa conformité avec les spécifications prévues et la réglementation. Dosages, présence de métaux lourds, agents pathogènes, allergènes, toxicité, tout est passé au crible avant la validation déclenchant la production industrielle.

Si le trajet de la plante à son extrait paraît assez linéaire, c’est en fait la plante qui cache la forêt ! Il y a autant de façons d’aborder un nouveau projet qu’il y a de projets, l’important restant de conserver une ouverture d’esprit, une passion pour l’extension de la connaissance, et un savant mélange d’humilité face à la nature et d’inspiration héritée de son observation.

Prochaine étape : de la formulation au produit !

rf_mag_rs_my_rf_product_ep_1_verbatim_visual_3_4-5
Innover, c’est aussi faire du neuf avec du connu.
rf_mag_rs_my_rf_product_ep_1_verbatim_visual_4_4-5

Nos soins pensés pour vous

PRODUIT PHARE
Rituel Perte de densité réactionnelle

Triphasic Reactional

Rituel Perte de densité réactionnelle

Freine la chute, relance la croissance

Shampooing extra-doux

Naturia

Shampooing extra-doux

Nettoie en douceur

PRODUIT PHARE
Spray éclaircissant

Okara Blond

Spray éclaircissant

Démêle, Éclaircit les cheveux

PRODUIT PHARE
Crème de jour hydratation brillance

Karité Hydra

Crème de jour hydratation brillance

Facilite le coiffage, protège et hydrate les cheveux sensibilisés

HC_FOOTER_1