Pourquoi a-t-on des cheveux blancs ?

Camouflés ou assumés, les cheveux blancs jouent parfois à nous prendre la tête ! Pourquoi et comment ils nous arrivent : découvrez ce qu’en disent les experts.

C'est quoi un cheveu blanc?

Un cheveu blanc, c’est tout simplement un cheveu dans lequel la couleur n’est plus fabriquée. Tout commence à la racine avec les mélanocytes : ces cellules situées à la base du follicule pileux sont spécifiquement chargées de produire la mélanine, le colorant naturel des cheveux. (Il existe aussi des mélanocytes dans la peau, responsables de sa pigmentation et du bronzage).

La mélanine va diffuser ses pigments colorés au cœur de la tige pilaire en formation. Ainsi, le cheveu se colore en même temps qu’il pousse. Mais lorsque les mélanocytes cessent de produire la mélanine, le cheveu n’est plus pigmenté : il pousse blanc.

Inutile donc d’arracher ses cheveux blancs : à partir du moment où les cheveux blanchissent, ils repousseront toujours blancs. Le phénomène reste inéluctable même si les scientifiques gardent l’espoir d’une solution pour en finir avec les cheveux blancs !

Et pourquoi des cheveux gris ?

Les cheveux gris sont une pure illusion d’optique. En réalité, le cheveu gris n’existe pas car le cheveu n’a pas le choix : il pousse coloré ou blanc. En effet, soit la mélanine continue d’être produite et le cheveu reste pigmenté et il pousse coloré. Soit il n’y a plus de mélanine fabriquée et l’absence de pigmentation conduit à un cheveu qui pousse blanc. Pas d’intermédiaire possible.

En revanche, comme chaque follicule pileux vit sa vie indépendamment des autres, le processus pigmentaire peut cesser dans l’un et continuer dans d’autres. Ceci explique le blanchiment progressif de la chevelure et le passage par le stade des cheveux gris, un parfait mélange de cheveux blancs et de cheveux colorés.

Ainsi, selon le pourcentage de cheveux blancs présents, la chevelure passe généralement du gris foncé « poivre et sel » au gris clair puis au blanc.

Pourquoi nos cheveux deviennent blancs ?

Si les cheveux blancs se manifestent essentiellement avec l’âge, les scientifiques ont découvert d’autres facteurs en cause comme le stress et l’hérédité.

Les cheveux blancs arrivent avec l’âge : dès 40 ans, le nombre de mélanocytes diminue de 10 à 20 % tous les 10 ans ce qui provoque une baisse de production de mélanine et l’arrivée progressive des cheveux blancs. Le phénomène est inéluctable et irréversible.

Le stress ou la maladie accélèrent l’arrivée des cheveux blancs : l’existence de gènes impliqués à la fois dans la pigmentation et dans l’immunité expliquerait les cheveux blancs précoces chez certaines personnes soumises à un stress chronique ou à une maladie.

L’origine influence le nombre des cheveux blancs : si vous avez beaucoup de cheveux blancs et pas votre collègue, c’est peut-être une question d’hérédité. Vos parents ou vos grands-parents étaient sans doute dans le même cas. L’origine ethnique joue aussi dans l’apparition des premiers cheveux blancs qui se fait en moyenne dès 35 ans pour les cheveux caucasiens, 40 ans pour les cheveux asiatiques, 45 ans pour les cheveux africains.